Accueil Blog Page 2

Régionaux cadets juniors

0

Les championnats régionaux ont eu lieu le dimanche 27 octobre à Amiens sous la pluie !

A noter les titres de Baptiste Bargeot (vainqueur du 400m haies cadet en 62″30), du relais 4x100m juniors Schadrac/Timothé/Arthur/Baptiste (victoire dans un temps moyen de 47″49, mais aussi les belles médailles de Noémie Vermeersch (2ème au 800m cadette), Jeanne Delgrange-Bukovac (400m cadette), Corentin Jolibois (2ème en hauteur junior), Timothé Kiefer (3ème au 110m haies cadet), Marc Ngom (3ème au poids et au disque junior), Arthur Lejeune (2ème au 200m junior) et Schadrac Tudilu (3ème au 200m junior).

Bravo à tous !

Les résultats sur ce lien : https://bases.athle.fr/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=245629

Régionaux de marche à Billy-Montigny

0

Compétition à Billy-Montigny support aux régionaux de marche cadets-juniors

– Un bon “entraînement” pour Lucas Dreville, avec à la clé un titre chez les juniors, 9km à 12 km/h et un dernier 1000m en 4’30” !
Caille Erwan 2ème poussin en 7’10 au 1000m
– record perso pour Liam Falaise sur le 2000m 4ème benjamin en 11’54
– record perso pour Léa Tartron 1ère minime en 16’33
– record perso pour Maxime Caille, 3ème minime en 18’10
– record perso pour Flora Contreiras, 4ème sur le 5000m cadettes en 32’38
– record perso pour Philippe Girardot, 1er sur le 5000m master en 25’13
– titre régional pour Louis Dumoulin au 5000m cadet en 25’44

Les marcheurs avec leur entraîneur

Icosathlon – Un pari un peu fou?

1
Départ de Beauvais

Tout commence en juin dernier, à la sortie du confinement lorsqu’un article parait sur le site de la FFA présentant l’open de France d’icosathlon, une épreuve proposant, sur 2 jours, 20 épreuves (les 10 de décathlon auxquelles s’ajoutent notamment le triple saut, le marteau, le 3000m steeple ou encore le 5000m et le 10000m!).

Ils sont alors 4-5 à se demander, plus ou moins sérieusement, si l’aventure ne serait pas belle et susceptible de combler le manque de compétitions de cette saison si particulière! Au final, deux d’entre eux confirment leur inscription fin juillet et tournent donc leurs regards vers le week-end des 12 et 13 septembre 2020, du côté de Toul, en Lorraine.

Pour Jonathan, habitué des épreuves combinées, le challenge sera de garder des forces pendant les 2 jours et de maîtriser les épreuves de 1/2 fond nombreuses au programme.

Pour Julien, spécialiste du 400m et du 400m haies, un autre challenge l’attend avec des épreuves techniques (perche, triple saut, lancers) auxquelles il n’est pas habitué… et pour lui également l’incertitude face à l’enchaînement des épreuves et les 24km au programme.

En effet, le programme est copieux avec dans l’ordre des deux journées :

  • Samedi :
    • 100m
    • Longueur
    • 200m haies
    • Poids
    • 5000m
    • Courte pause
    • 800m
    • Hauteur
    • 200m haies
    • Marteau
    • 3000m steeple
  • Dimanche :
    • 110m haies
    • Perche
    • 200m
    • Disque
    • 3000m
    • Courte pause
    • 400m haies
    • Triple saut
    • 1500m
    • Javelot
    • 10000m
    • Et donc un total de 24,510km sur les courses… plus 8 concours!

Après une préparation sans accroc durant l’été, terminée notamment par les régionaux d’épreuves combinées à Amiens fin août, le périple débute le vendredi après-midi par 4h de route pour se rendre à Toul. Retrait des dossards puis dernier repas des gladiateurs à l’hôtel avant l’entrée dans l’arène le lendemain matin.

Départ de Beauvais
Après 4h de route, retrait des dossards
Dernier repas avant la compétition

Samedi tout commence par l’arrivée sur le stade à 7h45 pour l’échauffement (1ère épreuve prévue à 8h50 et 10ème épreuve à 19h30). Sur le 100m, placés dans la même série, Jonathan devance Julien d’un rien : 11”98 (RP) contre 12”01.

En longueur, c’est au tour de Julien d’améliorer son record avec un essai mesuré à 5m45. Jonathan reste 3cm derrière à 5m42.

Sur 200m haies, une épreuve qu’ils n’avaient jamais disputé ni l’un ni l’autre, belle course de Jonathan en 27”31 avec Julien un peu en retrait : 28”40

Au poids, Julien se rapproche de son record avec 6m85 tandis que Jonathan lance à 3m au-delà, 9m85.

Place ensuite au 5000m, première épreuve réellement redoutée par les 2 athlètes, ne sachant pas trop à quelle allure courir, pour tenir tout en n’hypothéquant pas leurs chances dans les 15 épreuves à venir. Parti un peu plus prudemment, Jonathan a réussi à maintenir son allure quasiment de bout en bout pour terminer en 20’24”52. Julien a lui levé le pied après 2km pour finir tout de même en 21’20”91.

5 épreuves de faites, 15 à venir… et une petite pause de 2h à peine avant d’enchaîner un 800m après son 5000m!

Parti prudemment tous les 2 sur ce 800m de reprise, ils réussissent à reprendre un bon nombre de concurrents, Jonathan finissant en 2’18”54 et Julien en 2’24”81.

Passé cet enchaînement 5000M/800M, leur échauffement en hauteur fut pour le moins surprenant! Ils semblaient en pleine forme! Et ils ont réussi à confirmer lors du concours où ils ne disposaient que de 6 essais au total (règle spéciale icosathlon où il est nécessaire de bien connaître ses possibilités du moment) avec un saut à 1m60 pour Julien (à 1cm de son record) et un nouveau record pour Jonathan (+1cm) avec 1m72.

Retour ensuite aux épreuves énergétiques avec un 400m en 8ème épreuve de la journée. Et là, si Julien a logiquement été en retrait de ses performances habituelles en 56”60, Jonathan a bluffé tout le monde en améliorant son record personnel en 53”55 (ancien record 54”13).

 

Le marteau venait ensuite, une épreuve où la quasi-totalité des concurrents étaient en difficulté et Jonathan et Julien n’y ont pas fait exception en réalisant respectivement 15m45 et 11m56.

Enfin pour terminer cette journée plus de 12h après la 1ère épreuve, place au 3000m steeple et à la découverte des barrières et de la rivière à franchir 7 fois! Ils se sont parfaitement débrouillés, finissant en 12’12”62 pour Jonathan et 13’15”01 pour Julien, mieux que les performances envisagées au départ.

Bilan de cette première journée : peu de contreperformances, des satisfactions dans la plupart des épreuves découvertes à l’occasion de cet icosathlon et même quelques records personnels battus sur la journée. Les jambes sont un peu lourdes, une ampoule a fait son apparition sous le pied de Julien, mais le moral est présent et ils sont prêts à revenir le couteau entre les dents le lendemain matin.

Fin de 1ère journée pour Jonathan…
… et pour Julien

Courte nuit (retour à l’hôtel 21h et départ 6h30 le lendemain) et arrivée au stade à 7h le dimanche, la journée redémarrant par un 110m haies à 1m06 à 8h15 avec là encore une douzaine d’heures de présence sur le stade puisque le 10000m débutera à 19h25.

7h15 : arrivée sur le stade

Sur 110m haies, pas de miracles, la fatigue des 10 épreuves de la veille, l’heure très matinale et la température encore trop clémente laissent Jonathan en 17”52 tandis que Julien s’en sort un peu mieux, à 6/10ème de son record en 17”79.

Place ensuite à la perche où Julien égale son record personnel avec 2m80 tandis que Jonathan remporte son concours et réalise la 2nde performance du jour dans l’épreuve, tous groupes confondus, avec 3m80.

On repartait ensuite sur du sprint avec un 200m au coude à coude qui voit la 2nde victoire de Julien sur son camarade en 24”52 contre 24”56.

Le concours de disque a vu Julien lancer 18m46 sans élan tandis que Jonathan n’a pas pu faire mieux que ses 24m15 assurés au 1er essai sans élan pour ne pas revivre un concours compliqué comme lors des régionaux d’épreuves combinées.

Restait ensuite au programme un enchaînement 3000m / 400m haies sur la période du midi. Pour le 3000m, leur plus grande peur était d’être moins rapides que la veille au soir sur le 3000m steeple. En 11’40”66, Jonathan a montré qu’il avait encore des réserves avec un dernier 500m en 1’35. Julien est lui resté sur son rythme pour finir en 11’57”99.

Une rapide pause au cours de laquelle il fallait tout de même penser à se nourrir et place au 400m haies… en 16ème épreuve du week-end! Dans ces conditions, la performance de Jonathan en 62”73 reste remarquable, à 3 secondes de son record sur l’épreuve. Plus de difficulté pour Julien qui termine en 70”85.

Au triple saut, Julien s’est surpris lui-même en terminant à 11m35. Jonathan retombe lui un peu plus loin à 11m65.

Plus que 3 épreuves au programme et tous les athlètes redoutent déjà le 10000m final. Dans ces conditions, difficile de se livrer pleinement sur un 1500m. 5’04”85 tout de même pour Jonathan qui réalise là sa 2nde meilleure performance dans cette épreuve derrière son record établi en 4’51 aux régionaux d’épreuves combinées. Julien termine lui en 5’24”23.

Avant-dernière épreuve au programme, le lancer de javelot. Julien s’en sort avec une meilleure performance à 23m78, nouveau record personnel, tandis que Jonathan, blessé au coude dans cette épreuve 15 jours auparavant, savait qu’il n’avait le droit qu’à un essai. Et ça lui a suffit pour réaliser 35m40.

“Echauffement” du 10000m

19h25, après deux journées denses de 12h chacune sur le stade, place à l’ultime épreuve, le 10000m et ses 25 tours de piste! L’objectif était de finir sous les 50mn et si possible en 48mn. Départ prudent donc, sur une allure de 5mn/km. Julien a fait le meneur d’allure pendant la totalité de la course quasiment, au fur et à mesure que d’autres craquaient devant lui. Et sur une allure de métronome devant les emmener aux alentours de 49mn, ils ont trouvé des ressources cachées pour accélérer encore dans le dernier kilomètre et venir finir en 48’05 et 48’08, Jonathan terminant juste derrière Julien, reconnaissant envers lui pour avoir dicté le rythme durant 25 tours.

Au final, évidemment la satisfaction d’avoir terminé cette compétition complétement folle. Avec en plus le sentiment du devoir accompli en étant allés au bout de leurs possibilités. Ils terminent 6ème et 12ème seniors sur 21 partants. Jonathan totalise 9826pts à 26pts du top 5 mais loin des 4 premiers, tous à plus de 10700pts. Julien totalise quant à lui 8064pts au-delà de la barrière des 8000pts qu’il espérait franchir.

A l’arrivée du 10000m

A noter qu’en prenant les 10 épreuves du décathlon, Jonathan totalise 5207pts (à 150pts à peine de son record battu de 350pts fin août). Julien totalise lui 4155pts, améliorant donc son record de 51pts!!!

Le plus surprenant dans cette belle aventure d’un week-end est qu’ils pensent déjà à leur prochain icosathlon. Les championnats du monde devraient avoir lieu à Epinal à l’automne 2021… et ils espèrent bien que d’autres forçats du stade se joindront à eux!

3h du matin… retour à Beauvais!

Les résultats complets (ils sont en pages 4 et 5)

 

Photos à venir

Inscriptions séances du 21 au 26 septembre

0

Voici le lien vers les inscriptions de la semaine du 21 au 26 septembre

Nous vous rappelons que le port du masque est obligatoire dans l’enceinte du stade pour toutes les personnes de plus de 11 ans (benjamins et plus). Vous ne serez autorisés à le retirer qu’au début de votre séance.

Par ailleurs les vestiaires sont accessibles, mais dans des conditions strictes (port du masque obligatoire, nombre limité par vestiaire et distanciation de plus de 2m entre les personnes), aussi nous vous invitons, autant que possible, à venir directement en tenue de sport, sans oublier votre gourde ou bouteille d’eau (interdiction de boire au robinet).

Lucas Dreville 12ème des France Elite

0

Félicitations à Lucas Dreville, notre champion du 10km marche, qui termine 12ème des championnats de France Elite à Albi ce dimanche 13 septembre avec un nouveau record perso en 44’57”.

Le résumé vidéo de la course : https://youtu.be/cdTIDAuP3Fs

Le lien vers le compte Instagram de Lucas pour le féliciter : https://www.instagram.com/p/CFJwHWTq1k2/?utm_source=ig_web_button_share_sheet

Bon courage aux entraînements sur Lille désormais, Lucas reviendra encore plus fort aux prochaines échéances !

Meeting du BOUC – résultats

0

L’équipe de bénévoles du BOUC athlétisme a réussi à organiser ce dimanche 6 septembre un superbe meeting d’athlétisme, avec le soutien notamment de la ville de Beauvais et du Comité départemental de l’Oise d’athlétisme, mais aussi des juges bénévoles des nombreux clubs présents. La météo, radieuse, a contribué à la fête sur le nouveau revêtement de la piste, très apprécié de tous les participants !

242 athlètes venus des 5 départements des Hauts-de-France, mais aussi de Région parisienne, de Normandie et même de plus loin (Ardennes, Bretagne, Toulouse, Belgique ! etc…) ainsi que leurs accompagnateurs ont été accueillis en bon ordre sur le stade, dans le respect des consignes sanitaires de la Fédération Française d’Athlétisme et du protocole mis en place avec la Ville de Beauvais.

Au rayon des performances, 22 “perfs” de niveau National ont été réalisées, notamment par des athlètes préparant les championnats de France Elite.

Les épreuves de sprint ont été très disputées. Chez les messieurs, doublé de l’international français Aurélien Larue, avec 10″76 au 100m et 21″66 au 200m, après deux belles bagarres avec les sociétaires de l’EFCVO Gradi Sobolayi-Bakole et Maxime Lancelot, non loin derrière le Compiégnois. Chez les dames, victoire au 200m de l’internationale portugaise Rivinilda Correia Mentai en 24″56. Eléane Marcelin de Fontainebleau remporte le 100m en 12″37, juste devant la jeune cadette de l’AC Cauffry Amandine Estival en 12″39.

Superbes performances en demi-fond court également. La cadette Mélissande Jourdan du Racing (Paris) survole le 1500m en 4’44″26. Chez les messieurs, c’est le Marocain de Sotteville Soufiane Salhi qui l’emporte en 3’51″29. Au 3000m, Anaïs Savary (BOUC) l’emporte à domicile en 12’32″09, et c’est le Belge Tony Di Antonio (Dour Sports) qui empêche en 9’48″66 Benjamin Pujolas (9’49″39, record perso) de réaliser le doublé Beauvaisien hommes/femmes sur 3000m.

 

Le 400m haies féminin a été l’épreuve la plus dense de la journée avec quatre athlètes qualifiées aux championnats de France Elite ! C’est la junior du RC Arras Anaïs Guiot qui l’a emporté d’un cheveu devant la Parisienne Faustine Porchet, 63″18 contre 63″19. Chez les messieurs, autre Arrageois à l’honneur avec la victoire de Christopher Hassaine en 52″62, meilleure performance du meeting en nombre de points à la table.

Dans les sauts, victoire de la Mouysarde Lana Clippe avec 1m60 en hauteur. Chez les messieurs, record égalé pour le local Corentin Jolibois, qui l’emporte avec 1m90. Les sauts ont donc plutôt bien réussi aux athlètes du BOUC puisque c’est encore une locale qui l’emporte au triple saut, Clara Bauchy avec 10m63. En longueur, le Compiégnois Baptiste Mallarme emporte la décision avec 6m82. A la perche, victoire de la Compiégnoise (encore !) Clémentine Ancellin devant sa camarade de club et d’entraînement Marion Vauvillé (3m75 toutes les deux) et du Saint-Quentinois Louis Dillies, qui après avoir franchi 4m55 a tenté ensuite le record départemental de l’Aisne (4m73 manqués de peu).

Au poids, c’est la sociétaire de la VGA Compiègne Margot Jolibois, cadette, qui l’emporte avec 10m13. Chez les messieurs, l’Abbevillois Julien Duponchel gagne avec 12m32. Au lancer du marteau, le Marocain du SA Toulouse UC Abdellah Hassar envoie son engin à 66m63 en remporte un concours de très haut niveau ! Chez les dames, c’est l’Amiénoise Aurore Dilly qui gagne avec 52m86.

 

Chez les jeunes, victoires au triathlon benjamine de Maeva Plé (BOUC), chez les benjamins de Tristan Bru (EAC Méru), chez les minimes filles d’Alexandra Gabon (Chaumont en Vexin) et chez les minimes garçons de Louis Vandewalle (Lille Métropole). A retenir également le superbe 1000m masculin chez les minimes (voir l’arrivée de la course en suivant ce lien : https://www.instagram.com/p/CE1XdownWYl/?utm_source=ig_web_copy_link), avec la présence de 4 des 10 meilleurs français, dont les deux meilleurs actuellement, les Noyonnais Ayub Hamid Ali qui l’emporte en 2’41″11 et Quentin Defer, deuxième en 2’41″37.

 

Du côté des Beauvaisiens, outre les victoires de Clara Bauchy, Corentin Jolibois, Anaïs Savary et Maeva Plé, les performances à retenir sont celles de Maeva Plé au 50m (victoire en 7″17 en benjamine), de Pauline De Oliviera au marteau (40m09 chez les minimes filles), de Lukas Fernandes au 50m (6″88, victoire en benjamin), d’Oscar Frey au saut en longueur (6m09, victoire en minimes), ou encore chez les plus grands Jeanne Delgrange Bukovac (26″51 au 200m en cadette), Clara Bauchy avec 68″35 au 400m haies (son premier depuis plus de deux ans…), les 11″36 de Victorien Clay au 100m, les 1m80 d’Arthur Lejeune au saut en hauteur…

Bravo à tous, bon retour à l’entraînement et à bientôt pour de nouvelles compétitions !

Les résultats sont disponibles ici : https://bases.athle.fr/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=245988