Icosathlon – Un pari un peu fou?

-

Tout commence en juin dernier, à la sortie du confinement lorsqu’un article parait sur le site de la FFA présentant l’open de France d’icosathlon, une épreuve proposant, sur 2 jours, 20 épreuves (les 10 de décathlon auxquelles s’ajoutent notamment le triple saut, le marteau, le 3000m steeple ou encore le 5000m et le 10000m!).

Ils sont alors 4-5 à se demander, plus ou moins sérieusement, si l’aventure ne serait pas belle et susceptible de combler le manque de compétitions de cette saison si particulière! Au final, deux d’entre eux confirment leur inscription fin juillet et tournent donc leurs regards vers le week-end des 12 et 13 septembre 2020, du côté de Toul, en Lorraine.

Pour Jonathan, habitué des épreuves combinées, le challenge sera de garder des forces pendant les 2 jours et de maîtriser les épreuves de 1/2 fond nombreuses au programme.

Pour Julien, spécialiste du 400m et du 400m haies, un autre challenge l’attend avec des épreuves techniques (perche, triple saut, lancers) auxquelles il n’est pas habitué… et pour lui également l’incertitude face à l’enchaînement des épreuves et les 24km au programme.

En effet, le programme est copieux avec dans l’ordre des deux journées :

  • Samedi :
    • 100m
    • Longueur
    • 200m haies
    • Poids
    • 5000m
    • Courte pause
    • 800m
    • Hauteur
    • 200m haies
    • Marteau
    • 3000m steeple
  • Dimanche :
    • 110m haies
    • Perche
    • 200m
    • Disque
    • 3000m
    • Courte pause
    • 400m haies
    • Triple saut
    • 1500m
    • Javelot
    • 10000m
    • Et donc un total de 24,510km sur les courses… plus 8 concours!

Après une préparation sans accroc durant l’été, terminée notamment par les régionaux d’épreuves combinées à Amiens fin août, le périple débute le vendredi après-midi par 4h de route pour se rendre à Toul. Retrait des dossards puis dernier repas des gladiateurs à l’hôtel avant l’entrée dans l’arène le lendemain matin.

Départ de Beauvais
Après 4h de route, retrait des dossards
Dernier repas avant la compétition

Samedi tout commence par l’arrivée sur le stade à 7h45 pour l’échauffement (1ère épreuve prévue à 8h50 et 10ème épreuve à 19h30). Sur le 100m, placés dans la même série, Jonathan devance Julien d’un rien : 11”98 (RP) contre 12”01.

En longueur, c’est au tour de Julien d’améliorer son record avec un essai mesuré à 5m45. Jonathan reste 3cm derrière à 5m42.

Sur 200m haies, une épreuve qu’ils n’avaient jamais disputé ni l’un ni l’autre, belle course de Jonathan en 27”31 avec Julien un peu en retrait : 28”40

Au poids, Julien se rapproche de son record avec 6m85 tandis que Jonathan lance à 3m au-delà, 9m85.

Place ensuite au 5000m, première épreuve réellement redoutée par les 2 athlètes, ne sachant pas trop à quelle allure courir, pour tenir tout en n’hypothéquant pas leurs chances dans les 15 épreuves à venir. Parti un peu plus prudemment, Jonathan a réussi à maintenir son allure quasiment de bout en bout pour terminer en 20’24”52. Julien a lui levé le pied après 2km pour finir tout de même en 21’20”91.

5 épreuves de faites, 15 à venir… et une petite pause de 2h à peine avant d’enchaîner un 800m après son 5000m!

Parti prudemment tous les 2 sur ce 800m de reprise, ils réussissent à reprendre un bon nombre de concurrents, Jonathan finissant en 2’18”54 et Julien en 2’24”81.

Passé cet enchaînement 5000M/800M, leur échauffement en hauteur fut pour le moins surprenant! Ils semblaient en pleine forme! Et ils ont réussi à confirmer lors du concours où ils ne disposaient que de 6 essais au total (règle spéciale icosathlon où il est nécessaire de bien connaître ses possibilités du moment) avec un saut à 1m60 pour Julien (à 1cm de son record) et un nouveau record pour Jonathan (+1cm) avec 1m72.

Retour ensuite aux épreuves énergétiques avec un 400m en 8ème épreuve de la journée. Et là, si Julien a logiquement été en retrait de ses performances habituelles en 56”60, Jonathan a bluffé tout le monde en améliorant son record personnel en 53”55 (ancien record 54”13).

 

Le marteau venait ensuite, une épreuve où la quasi-totalité des concurrents étaient en difficulté et Jonathan et Julien n’y ont pas fait exception en réalisant respectivement 15m45 et 11m56.

Enfin pour terminer cette journée plus de 12h après la 1ère épreuve, place au 3000m steeple et à la découverte des barrières et de la rivière à franchir 7 fois! Ils se sont parfaitement débrouillés, finissant en 12’12”62 pour Jonathan et 13’15”01 pour Julien, mieux que les performances envisagées au départ.

Bilan de cette première journée : peu de contreperformances, des satisfactions dans la plupart des épreuves découvertes à l’occasion de cet icosathlon et même quelques records personnels battus sur la journée. Les jambes sont un peu lourdes, une ampoule a fait son apparition sous le pied de Julien, mais le moral est présent et ils sont prêts à revenir le couteau entre les dents le lendemain matin.

Fin de 1ère journée pour Jonathan…
… et pour Julien

Courte nuit (retour à l’hôtel 21h et départ 6h30 le lendemain) et arrivée au stade à 7h le dimanche, la journée redémarrant par un 110m haies à 1m06 à 8h15 avec là encore une douzaine d’heures de présence sur le stade puisque le 10000m débutera à 19h25.

7h15 : arrivée sur le stade

Sur 110m haies, pas de miracles, la fatigue des 10 épreuves de la veille, l’heure très matinale et la température encore trop clémente laissent Jonathan en 17”52 tandis que Julien s’en sort un peu mieux, à 6/10ème de son record en 17”79.

Place ensuite à la perche où Julien égale son record personnel avec 2m80 tandis que Jonathan remporte son concours et réalise la 2nde performance du jour dans l’épreuve, tous groupes confondus, avec 3m80.

On repartait ensuite sur du sprint avec un 200m au coude à coude qui voit la 2nde victoire de Julien sur son camarade en 24”52 contre 24”56.

Le concours de disque a vu Julien lancer 18m46 sans élan tandis que Jonathan n’a pas pu faire mieux que ses 24m15 assurés au 1er essai sans élan pour ne pas revivre un concours compliqué comme lors des régionaux d’épreuves combinées.

Restait ensuite au programme un enchaînement 3000m / 400m haies sur la période du midi. Pour le 3000m, leur plus grande peur était d’être moins rapides que la veille au soir sur le 3000m steeple. En 11’40”66, Jonathan a montré qu’il avait encore des réserves avec un dernier 500m en 1’35. Julien est lui resté sur son rythme pour finir en 11’57”99.

Une rapide pause au cours de laquelle il fallait tout de même penser à se nourrir et place au 400m haies… en 16ème épreuve du week-end! Dans ces conditions, la performance de Jonathan en 62”73 reste remarquable, à 3 secondes de son record sur l’épreuve. Plus de difficulté pour Julien qui termine en 70”85.

Au triple saut, Julien s’est surpris lui-même en terminant à 11m35. Jonathan retombe lui un peu plus loin à 11m65.

Plus que 3 épreuves au programme et tous les athlètes redoutent déjà le 10000m final. Dans ces conditions, difficile de se livrer pleinement sur un 1500m. 5’04”85 tout de même pour Jonathan qui réalise là sa 2nde meilleure performance dans cette épreuve derrière son record établi en 4’51 aux régionaux d’épreuves combinées. Julien termine lui en 5’24”23.

Avant-dernière épreuve au programme, le lancer de javelot. Julien s’en sort avec une meilleure performance à 23m78, nouveau record personnel, tandis que Jonathan, blessé au coude dans cette épreuve 15 jours auparavant, savait qu’il n’avait le droit qu’à un essai. Et ça lui a suffit pour réaliser 35m40.

“Echauffement” du 10000m

19h25, après deux journées denses de 12h chacune sur le stade, place à l’ultime épreuve, le 10000m et ses 25 tours de piste! L’objectif était de finir sous les 50mn et si possible en 48mn. Départ prudent donc, sur une allure de 5mn/km. Julien a fait le meneur d’allure pendant la totalité de la course quasiment, au fur et à mesure que d’autres craquaient devant lui. Et sur une allure de métronome devant les emmener aux alentours de 49mn, ils ont trouvé des ressources cachées pour accélérer encore dans le dernier kilomètre et venir finir en 48’05 et 48’08, Jonathan terminant juste derrière Julien, reconnaissant envers lui pour avoir dicté le rythme durant 25 tours.

Au final, évidemment la satisfaction d’avoir terminé cette compétition complétement folle. Avec en plus le sentiment du devoir accompli en étant allés au bout de leurs possibilités. Ils terminent 6ème et 12ème seniors sur 21 partants. Jonathan totalise 9826pts à 26pts du top 5 mais loin des 4 premiers, tous à plus de 10700pts. Julien totalise quant à lui 8064pts au-delà de la barrière des 8000pts qu’il espérait franchir.

A l’arrivée du 10000m

A noter qu’en prenant les 10 épreuves du décathlon, Jonathan totalise 5207pts (à 150pts à peine de son record battu de 350pts fin août). Julien totalise lui 4155pts, améliorant donc son record de 51pts!!!

Le plus surprenant dans cette belle aventure d’un week-end est qu’ils pensent déjà à leur prochain icosathlon. Les championnats du monde devraient avoir lieu à Epinal à l’automne 2021… et ils espèrent bien que d’autres forçats du stade se joindront à eux!

3h du matin… retour à Beauvais!

Les résultats complets (ils sont en pages 4 et 5)

 

Photos à venir

Share this article

Recent posts

Finale régionale équip’athlé

Pendant que nos minimes garçons œuvraient à Tours lors de la finale nationale, nos 3 autres équipes étaient à Noyon pour la...

Finale nationale équip’athlé

Félicitations à l'équipe minimes garçons, composée de Clément, Lorenzo, Lubin, Mattéo, Maxime et Oscar, qui termine 24ème club français alors qu'ils arrivaient avec...

Inscription séances 26 au 31 octobre

Voici le lien vers les inscriptions Et les dernières recommandations fédérales concernant la pratique de l'athlétisme dans les conditions sanitaires actuelles :

Inscription séances 19 au 24 octobre

Lien vers le formulaire d'inscription Rappel des consignes sanitaires

Equip’athlé à Beauvais

Le Bouc athlétisme organisait ce dimanche 11 octobre le tour automnal du challenge équip'athlé sur le stade Ladoumègue. Cette compétition par équipe...

Popular categories

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Recent comments

Hugues Desesquelles on Icosathlon – Un pari un peu fou?
Rajch jean pierre on Championnats régionaux minimes
Yann on
THOREL EMILIE on
Elodie on
Olivier on
Olivier on
Olivier on
Olivier on
Olivier on
Olivier on
Olivier on
Olivier on
Fabien on
MEDICI GUY on
MEDICI GUY on
Neyret on
Elodie MENU on
Luc Roussel on
Barros on
Clément on
boulon on
Klaklelok on
LEFEBVRE on
Thomas on
Thomas on
Mathilde LONGUEPEE on
massandje Gbane on
Nicolas on Meeting du Bouc
Thomas on
Isoré on
Gbane on
L?opold DUMOULIN on Championnats de France de cross
Thomas on
Thomas on
Marvin on
Baudry on
Le juge masqué on Journée régionale CJES
Thomas on
sandrine ansel on
M SIGNE DAVID on
Manuel Calado on
Thomas on
Thomas on
Thomas on
Thomas on
Thomas on
BAVARD Jean- Michel on
Detrez on
HABBEDDINE on
Mirnik on
Lippens Anne-Sophie on
Letort Vanina on Vacances et reprise
Mme Maxence MESNATD on
Thomas on
Thomas on
Thomas on
Godin on
FUCHE ÉMILE et FABIEN on
Laurine Duval on
Hugues on France nationaux
wailly on
Rajch Jean pierre on Compétitions de reprise
HUGUES DESESQUELLES on Championnats de France, 1ère semaine
HUGUES DESESQUELLES on Championnats de l’Oise de cross
Fred on Vœux 2017
Rajch Jean pierre on Résumé UTMB août 2016
HUGUES DESESQUELLES on Journée régionale benjamins-minimes
HUGUES DESESQUELLES on Journée régionale benjamins-minimes
LEMAITRE Fantine on
Larrivé on
Thomas on
josserand frederique on
Thomas on
Laurent on
Thomas on
Thomas on
Habbeddine on
Goldnick on
Thomas on
Thomas on
MAHEY on
froissart on
Thomas on
Thomas on
Brossard on
GAUTIER on
LE CORNEC on
Fabien on
Courtois on
Fabien on
Fabien on
Fabien on
Vaudree on
Vaudree on
delavaquerie on
Thomas on
Thomas on
Thomas on
Patrice DELRUE on
Bailleux on
Janlin on
COLLOT on
Thomas on
Atik amine on
françois on
Thomas on
Bougeard on
Thomas on
Nicolas on
Alessandro Santise on
Thomas on
Thomas on
Doulache on
laude on
Nicolas on
Thomas CVS on
Thomas CVS on
Pizzo Frédéric on
Antoine on
Fabien on
NICAISE on
Thomas on
SIMON.PRUD'HOMME on
Sophie on
Thomas on
Patrick on
Sonneck on
Christophe on
Dumont Laurence on
LE NIVET on
Thomas on
Massengo on
LE NIVET on
L'intégrité on
Thomas on
Thomas CVS on
Thomas on
Alessandro SANTISE on
Thomas on
Estelle on
Pizzo Frédéric on
Eric M. (creil triathlon) on
Thomas on
heckmann victor on
Marine on
Fabien on
Greg on
Le trionnaire Erwan on
Thomas on
aurelien on
Thomas on
cora on
Thomas on
sarazin christelle on
Thomas on
GERARD on
Thomas on
Sandrine Hoarau on
Thomas on
Victo on
delaby ingrid on
Thomas on
Biermann on
Thomas on
Milan Nawad on
Thomas on
Milan Nawad on
Milan on
Thomas on
Thomas on
Milan on
Milan on
Faustine on
Thomas on
CASTELLO on
Thomas on
Dorian on
Thomas on
Nelly on
Nicolas on
Thomas on
delaby ingrid on
Thomas on
COCHET on
Thomas on
Patrick on
Thomas on
melina on
Malika on
Nicolas on
DEBRAINE on
Maman de Grégory on
Thomas on
lecuelle on
Dutheil on
Maman de Stèphany on
Malika on
Fabien on
Damien on
Damien on
Christophe on
Thomas on
Demonchy on
Antonin on
Thomas on
Kuzu on
Thomas on
Kuzu on
Vianney on
Thomas on
LEGUAY on
Julien on
glob on
Ludo on
Thomas on
leleu on
Thomas on
Lammerant on
Thomas on
bonnefond on
raes aurelie on
Nicolas on
William on
DUMONT M&JF on
Fabien on
Fabien on
Thomas on
Victo on
Eva on
Gerald on
Nicolas on
Daisy on
Fabien on
Loulou on
Riri on
Loulou on
Riri on
Thomas on