Fin de saison

En l’absence de qualifiés pour les différents championnats de France du mois de juillet, la dernière compétition de la saison était la finale interrégionale des pointes d’or pour les benjamins. Et 4 boucistes étaient qualifiés, Victor, Anouk, Camille et Manon.

Ces derniers avaient rendez-vous à Marquette dans le Nord pour un triathlon avec une course, un saut et un lancer.
Placée en fin de saison, cette compétition était l’occasion de se frotter aux meilleurs athlètes de l’inter région puisqu’ils étaient 48 benjamines et 53 benjamins venus de Picardie, mais également de Champagne-Ardennes et du Nord Pas de Calais.

La meilleure place est à mettre à l’actif de Manon puisqu’elle réalise 85pts et se classe 16ème. Deux nouveaux records, au 50m haies avec 8″57 (+1m/s) et au triple saut avec 8.43m malgré le vent défavorable et un 3em essai excellent mais mordu de peu. Pour compléter le triathlon, Manon lançait le javelot, et quelques petits soucis techniques l’ont empêchée de réaliser sa meilleur performance. Elle doit se contenter de 19.00m.
Victor termine également dans la première partie du classement en prenant la 24ème place avec 81pts. A noter des performances très équilibrées puisqu’il marque 26 27 et 28pts respectivement au disque, sur les haies et au triple saut. Au disque, cela signifie un nouveau record personnel avec un jet au delà de 20m: 20.18m. Sur les haies par contre, Victor a été perturbé par le retour aux haies à 0.65m et doit se contenter d’une performance de 8″84, loin de son record. Enfin au triple saut, quelques petits soucis de marque et il ne réalise que 9.90m.
Camille prend la 40ème place avec 74pts et des performances en dessous de ses records. Cela avait commencé par la longueur, où, elle aussi en délicatesse avec ses marques, elle ne faisait pas mieux que 3.59m, loin des 3.96m du 1er juillet. Au poids elle lançait à 8.26m avant de batailler face au vent sur 100m pour un chrono de 14″64 (-1.3).
Enfin Anouk termine 45ème avec 66pts, mais elle n’est que benjamine 1ère année et nul doute qu’elle fera bien mieux la saison prochaine. En hauteur, elle reste bloquée à 1.25m, ratant 1.28m de peu. C’est au disque qu’elle perd toute chance de bien figurer en perdant 10pts puisqu’elle ne lance qu’à 12.88m (contre 18.15m pour son record). Mais le passage au lancer avec élan est encourageant et promet de belles choses pour l’année prochaine. Enfin, au 50m, en dépit de l’attente causée par des soucis de chrono électrique (comme au stade de France!), Anouk a jailli des starting-blocs devant tout le monde pour terminer 2nde de sa course en 7″76 (-0.7).
Cette compétition placée bien tard était également l’occasion de se déplacer au stadium nord de Villeneuve d’Ascq où se déroulaient les championnats de monde cadets!
Nous avons ainsi pu assister aux 4 hymnes kenyans, et à quelques performances de très haut niveau, telles que la victoire d’un slovène à la perche avec 5.25m, la victoire d’une kenyane à la technique très personnelle sur 3000m steeple malgré une chute spectaculaire sur la dernière rivière, ou bien encore des jets au delà de 82m au javelot!
Rendez-vous en septembre pour la reprise maintenant!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *