Beauvais Oise Ukraine Combinées !

Le Bouc Athlétisme séduit à l’international !

Témoin le récent stage d’une semaine (du lundi 3 au samedi 8 octobre) effectué par un athlète ukrainien de haut niveau à Beauvais, à la recherche d’un regain de motivation et d’expertise technique.

Agé de 25 ans, Sergey Yarokhovych est originaire de Dnepropetrovsk en Ukraine et est un des espoirs ukrainiens du Décathlon (la, ou plutôt les disciplines de notre Kévin Meyer national), avec un record à près de 7500 points (contre 8500 à KM).

Sergey Yarokhovych, un athlète ukrainien qui a passé une semaine à s’entraîner avec le Bouc Athlétisme, ici dans les rues de Beauvais lors de la visite de la ville qui a ponctué son séjour parmi nous

En mal de motivation après une saison 2015-2016 en demi-teinte, c’est sur les conseils de Vladimir Koval, son entraîneur de toujours, qu’il a décidé de tenter ‘l’aventure européenne’, à la recherche du surcroit de mental et d’expertise technique susceptibles de lui permettre de poursuivre sa progression, avec en ligne de mire la barre des 8000 points et, pourquoi pas, une participation aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

Vladimir ayant des liens avec un des entraîneurs du Bouc, c’est tout naturellement que lui et son élève se sont tournés vers le Club isarien pour mettre sur pied un programme d’entraînement et de compétitions à cheval entre l’Ukraine et la France pour la saison 2016-2017.

Sergey et Hugues Desesquelles, l'entraîneur du BOUC qui a tissé des contacts avec l'entraîneur Ukrainien du champion...

Sergey et Hugues Desesquelles, l’entraîneur du BOUC qui a tissé des contacts avec l’entraîneur Ukrainien du champion…

Première étape de ce programme, la semaine qui vient de s’écouler a permis à Sergey de prendre contact avec sa ville et son club d’adoption. Au menu journalier : 2h de musculation à Sport Factory (une salle de remise en forme partenaire du Bouc Athlétisme) le matin, et 2h de ‘technique’ athlétique au Stade Jules Ladoumègues l’après-midi, avec notamment des séances axées sur le 110m haies, le lancer de disque et le saut en hauteur (voir photos en fin d’article), toutes disciplines relativement ‘faibles’ chez un athlète dont les performances sont par ailleurs extrêmement relevées.

Séances de haies avec Thomas Dumont

Séances de haies avec Thomas Dumont

Interrogé par notre rédaction, Sergey s’est montré ravi de l’accueil que lui ont réservé aussi bien Sport Factory que le Bouc Athlétisme, et des conseils reçus à l’occasion des séances techniques. Au chapitre des regrets, il a évoqué la difficulté d’obtenir un visa français et l’absence d’une liaison aérienne Beauvais-Dnepropetrovsk (qui dispose pourtant d’un aéroport international), deux raisons qu’il l’ont contraint, Schengen oblige, à effectuer un voyage en deux étapes dont la première, épuisante (44h en bus !), de Dnepropetrovsk à Francfort. Au bilan cependant, c’est l’enthousiasme qui domine et la volonté de renouveler l’expérience. C’est donc rempli d’énergie positive et décidé à s’entraîner d’arrache-pied cet hiver que Sergey est retourné en Ukraine (en avion cette fois) avec le ferme propos de revenir en janvier prochain pour les compétitions hivernales d’épreuves combinées au niveau régional et, pourquoi pas, national, sous les couleurs du Bouc Athlétisme !

Disque avec Songane Ngom

Disque avec Songane Ngom

 

Et hauteur avec Yann Vaillant!

Et hauteur avec Yann Vaillant!

 

Sergey en pleine séance de musculation chez Sport Factory, la salle de remise en forme partenaire du Bouc Athlétisme

Sergey en pleine séance de musculation chez Sport Factory, la salle de remise en forme partenaire du Bouc Athlétisme

 

Sergey vous dit au revoir et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Sergey vous dit au revoir et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *